Comprendre les besoins des entreprises

 

Je me suis posé la question de ce qui retient une entreprise ou un auto-entrepreneur de ne pas créer son site internet. J’essai modestement de répondre à cette problématique en vous apportant des informations et une réflexion sur ce sujet.

🙇‍♂️Pourquoi 1 PME sur 3 n'a pas de site web?

« Trouver des clients ou disparaître » pourrait être la devise de n'importe quelle entreprise, mais plus particulièrement celle des PME. C'est ce que révèle l'étude de Google, en partenariat avec YouGov, publiée le 14 novembre.

Ainsi, parmi les 500 dirigeants de PME interrogés, 44 % d'entre eux estiment que la croissance de leur entreprise est leur premier objectif sur les 12 prochains mois, et un sur deux affirme que sa plus grande préoccupation est de trouver de nouveaux clients.

Cette absence de site web n'est pas due qu’à un manque de moyen pour une entreprise, car un site web est un bon investissement et ne coûte pas si cher en y réfléchissant bien, l'explication est plutôt à chercher du côté d'un... manque de temps.

Si une grosse PME peut disposer d’une équipe dédiée, une TPE avec quelques employés peut difficilement consacrer une large partie de son activité sur le site internet. La multiplication des outils de communication auprès des clients - réseaux sociaux, site web, référencement naturel ou payant sur Google.

Les 4 raisons principales pour lesquelles certaines TPE et PME n’ont pas encore de site web dédié à leur activité. 
  • Pas besoin dans mon secteur 36%
  • Usage des réseaux sociaux 32%
  • Pas de budget 14%
  • Pas de compétences 11%
  • Autre 10%

🙇‍♂️ Un site web n'est pas toujours pertinent

Un site web n'est pas forcément pertinent pour toutes les sociétés. « Un restaurant aura bien plus de visibilité s'il gère un compte Instragram, avec des jolies photos de ses plats et une communauté enthousiaste, plutôt qu'un site web présentant un menu et un formulaire de contact ».

De plus, si gérer une page Facebook est relativement aisé, maîtriser un site internet peut s’avérer autrement plus complexe.

« En 3 mois, nous avons eu 5 mises à jour majeures. Un boulanger ou un maçon n'a pas forcément le temps de se saisir de ce sujet, et de se tenir à jour. C'est un outil qui s'adresse aux grosses PME, voire aux grands groupes »

Il semble donc que moins une entreprise réalise du chiffre d’affaires, moins elle est susceptible de mettre en place son propre site Internet.

🧏‍♂️La pertinence entre le site web et l’industrie

37% des PME ne sont pas convaincues qu’un site Internet leur serait utile dans l’industrie où elles exercent une activité professionnelle.

Si nous devions revenir au début des années 2000, il est très probable que le libraire de votre quartier n’était pas convaincu qu’un site web lui serait utile. Le problème de ce libraire, c’est qu’il s’est basé sur le passé pour prédire l’avenir et donc prédire ce dont il allait avoir besoin pour rester compétitif.

Le souci avec ce raisonnement, c’est que personne ne peut prédire l’avenir, et c’est encore plus vrai avec Internet.

Et on en a eu la démonstration grandeur nature avec l’arrivée du Covid-19 : Combien d’entreprises se sont rendu compte qu’elles dépendaient totalement de leur point de vente physique et que leur non-présence sur le web allait les mettre en danger pendant la période du confinement ? 

🧏‍♂️ L’utilisation des réseaux sociaux

La deuxième raison pour laquelle les PME ne disposent pas d’un site internet concerne l’utilisation des réseaux sociaux.

Il est vrai que ces plateformes ont un rôle à jouer dans la visibilité des entreprises, et qu’elles peuvent être de réels canaux d’acquisition et de fidélisation. Certaines entreprises sont spécialistes en la matière et parviennent à utiliser ces réseaux à leur plein potentiel pour créer une relation avec leur audience cible et leurs clients.

Cependant, le fait de se baser uniquement sur les réseaux sociaux pour assurer une présence en ligne à son entreprise est une stratégie qui présente des failles

Premièrement, en termes d’image de marque, cela peut sembler étrange d’être présent sur Facebook et/ou Instagram, mais de ne pas avoir de site Internet. Si on se met à la place du consommateur, quelle réaction est-il susceptible d’avoir s’il découvre une entreprise sur Instagram, mais qu’il ne parvient pas à trouver son site web ? 

Deuxièmement, il y a un risque en termes de contrôle. Quand vous publiez du contenu sur Instagram, Facebook, ou encore Twitter, vous n’êtes pas chez vous. Concrètement, vous êtes à la merci de la moindre modification des conditions d’utilisations et/ou de l’algorithme de publication que ces plateformes utilisent.

Pour une PME, le fait d’avoir un site Internet lui confère plus de contrôle sur le contenu qu’elle peut publier et lui donne plus d’options pour maintenir sa visibilité en ligne.

Finalement, l’un ne doit pas venir sans l’autre. L’usage des réseaux sociaux et d’un site Internet sont complémentaires et il est préférable que les PME aient une stratégie de communication digitale globale pour préserver au maximum leur visibilité en ligne.

🤦‍♂️ Le manque de budget

L’écrasante majorité des PME allouent un budget allant de 0 à 10 000€ pour la conception de leur site internet. (E-commerce inclus)

Budget moyen alloué à la création d’un site internet

  • 0 – 1 000€ 19%
  • 1 000€ - 5 000€ 29%
  • 5 000€ - 10 000€ 26%
  • 10 000€ - 25 000€ 17%
  • 25 000€ - 50 000€ 5%
  • > 50 000€ 4%

Cependant, la troisième raison citée pour justifier l’absence d’un site Internet est justement le manque de budget. 

On peut trouver deux failles dans ce raisonnement. 

La première, c’est que le développement d’un site Internet ne devrait pas être perçu comme un coût, mais comme un investissement. Certes, la création et la mise en place d’un site web représente une charge.

Parmi ces bénéfices, on peut citer : 

  • L’opportunité de toucher une audience de se faire connaitre
  • Les ventes numériques permettent d’économiser du temps et du travail
  • Une meilleure image en réponse aux demandes
  • Plus efficace qu’un magasin physique, ouvert 24h/24
  • La possibilité de suivre efficacement les résultats des ventes et des efforts marketing qui sont mis en place

Malgré tout, il faut aussi prendre en compte le contexte dans lequel cet obstacle du budget a été cité. En effet, cette étude a été faite en pleine période Covid-19, c’est sans appel : près de 60% des PME qui avaient planifié de créer un site web ont reporté ou réduit leur budget dédié à leur présence en ligne. 

Il est tout à fait normal, et même logique, de réduire les coûts qu’une entreprise doit supporter pour passer une crise. Aujourd’hui plus que jamais, il convient de s’entourer des meilleurs partenaires pour traverser la crise du mieux possible.

La deuxième faille derrière ce problème de budget, c’est qu’il existe plein d’outils qui permettent de créer un site Internet à moindre coût. On pourrait citer Squarespace, Wix, Strikingly, Webflow, Weebly, Shopify, etc. De plus, il existe des milliers de ressources prodiguant des conseils sur la création de sites Internet, le prix d’un site Internet a drastiquement chuté avec les progrès technologiques.

🙅‍♂️ Le manque de compétences

Ceux qui ne disposent pas des compétences nécessaires et qui ne souhaitent pas mettre les mains dans le cambouis.

La création d’un site internet pro demande la maîtrise de plusieurs domaines de compétences. Ce n’est pas évident pour une PME ou TPE de s’y retrouver et de faire les bons choix en matière de prestataires, de logiciels de création et d’évaluation du travail nécessaire.

Un site internet nécessite plusieurs langages de programmation : HTML, CSS, PHP et MySQL le plus souvent.

Il faut aussi maîtriser l’hébergement et la maintenance du site en plus des langages de programmation, si vous voulez que votre site figure en bonne place dans les moteurs de recherche, il faut qu’il remplisse un certain nombre de critères spécifiés par Google. Google veut s’assurer que votre site internet est bien réalisé.

Votre site internet s’inscrit dans la stratégie de votre entreprise. Vous devez avoir une bonne idée de pourquoi vous voulez créer votre site internet et des objectifs que vous voulez atteindre avec.

Le but est de rendre votre site visuellement agréable et cohérent avec l’image de votre entreprise. Une fois le design réalisé, il est temps de passer au développement informatique, mais pas avant !

Créer un contenu engageant, pertinent et agréable à lire est un métier à part entière. Ce n’est pas toujours évident de choisir les mots qui correspondent à l’image de marque de l’entreprise, de trouver le ton qui correspond à la stratégie définie. Un texte bien écrit incitera les visiteurs du site à y passer plus de temps.

Ces compétences devront être assemblées afin de vous permettre d’arriver à un site internet pro. Mais cela ne s’arrête pas là il faudra penser à la maintenance de votre site.

La maintenance de site internet, c’est un peu comme la révision de votre voiture, de votre chaudière ou encore de vos extérieurs chaque saison. D’accord, on s’éloigne légèrement de la création de site, mais la comparaison est bien réelle !

En effet, pour rester performant, attractif aux yeux des internautes et limiter ses expositions aux multiples failles en matière de cybersécurité, un site web nécessite un entretien général à réaliser, et ce, plusieurs fois dans l’année.

🙇‍♂️ Gestion du site web

Lorsque les entreprises sont en phase de démarrage, la gestion de leur site web ne fait généralement pas partie des priorités.

Les CMS conçus pour les très petites entreprises leurs permettent de s'approprier facilement différentes tâches, sans l'aide d'un développeur ou d'une équipe informatique. Une aubaine pour les entrepreneurs, puisque selon une étude HubSpot, près de 40% des décideurs français placent leur site web dans le top de leurs priorités. 

🙋‍♂️ Un site web pour améliorer l’expérience client

Selon une recherche HubSpot, 90 % des consommateurs s'attendent à obtenir des réponses immédiates à leurs questions directement sur le site web des entreprises, que cela soit via du contenu, le chat en ligne ou des formulaires de prises de contact. 

Selon moi, c’est la gestion difficile des CMS qui créé un écart entre les attentes des consommateurs et l'expérience que les entreprises sont réellement en mesure de leur offrir. 

🙅‍♂️ Gestion du site web : un choix impossible pour les équipes ?

À mesure que les entreprises se développent, leurs besoins changent. Lorsqu’elles entrent sur de nouveaux marchés et qu’elles lancent de nouveaux produits, de nouveaux défis apparaissent.

Le décideur doit effectuer des mises à jour de contenu et créer de nouvelles pages. De plus, ses équipes doivent être toujours plus ambivalents puisque la gestion du site web s’accompagne de nouvelles exigences techniques. Ils doivent savoir connecter leur site web à de nombreux plugins ou intégrations, créer des espaces de travail, veiller au maintien des performances techniques ainsi qu’à la sécurité des accès. 

Une charge de travail supplémentaire. L’équipe devra faire preuve d’une liste des compétences techniques toujours plus longue pour superviser les performances à la fois marketing et techniques du site web de l’entreprise.

🙇‍♂️ Quelles sont les priorités pour les PME ayant déjà un site web ? 

Améliorer les performances mobiles. La priorité qui nous a sauté aux yeux est celle de rendre son site internet plus adapté aux appareils mobiles.

  • Oui 60 % ;
  • Non / pourrait être amélioré 38 % ;
  • Je l’ignore 2 %.

Selon les résultats de notre étude, 38% des PME considèrent que leur site devrait être plus mobile-friendly (adapté au format des smartphone).

De plus, ignorer la réactivité d’un site web peut avoir un impact majeur sur la capacité d’une entreprise à être compétitive sur les moteurs de recherche.

En avril 2015, Google a lancé une mise à jour qui pénalise les entreprises qui ne créent pas de site web adapté aux mobiles. 

🙇‍♂️ Améliorer la sécurité et l’expérience utilisateur

Les deux dernières priorités citées par les PME ayant un site Internet sont celles de la sécurité (26%) et de l’expérience utilisateur (27%). Ces priorités ont lieu d’être. En ce qui concerne l’expérience utilisateur, disposer d’un site internet qui parvient à combiner un design attractif avec une facilité d’utilisation est clé pour la réussite de toute entreprise. 

En ce qui concerne la sécurité, cette priorité est également pertinente, en effet, 79% des internautes craignent d’être victime de fraude en ligne, et 73% d’entre eux sont inquiétés par l’usage que font les entreprises de leurs données personnelles.

De plus, 25% ont déjà mis fin à une relation qu’ils entretenaient avec une entreprise parce qu’elle n’était pas capable de protéger leurs données personnelles.

🙋‍♂️ Comment les PME construisent-elles leurs sites Internet ? 

Pour les PME qui disposent déjà d’un site web, 40% d’entre elles ont décidé de collaborer avec une agence web, que ce soit en web design ou en gestion web. Cela nous semble être une bonne stratégie, que nous encourageons et que nous soutenons. 

En effet, la digitalisation a créé énormément de nouvelles opportunités pour les PME, mais elle a également apporté son lot de complexité.

L’un ne vient pas sans l’autre, et il est nécessaire de comprendre cette complexité pour pouvoir saisir pleinement les opportunités de la digitalisation. Et nous sommes persuadés que la meilleure manière d’y parvenir est de bien s’entourer et de créer des relations solides avec des experts capables de nous conseiller.

C’est pour cela que CED-WEB existe, car je souhaite avoir un rôle à jouer et aider les PME, et toute entreprise de manière générale, à rester à jour avec la digitalisation en collaborant avec les meilleurs prestataires du marché. 

  • 63 % déclarent que la présentation de leurs activités sur internet est essentielle.
  • 47 % souhaitent pouvoir être trouvées facilement en ligne
  • 43 % indiquent que la communication sur Internet avec leurs clients et prospects est importante.
  • 35 % pensent que la vente en ligne est une activité à développer qui se différencie de l’activité principale de l’entreprise.
  • 79 % des entreprises qui ont répondu sont présentes sur les réseaux sociaux 
  • 67 % possèdent un site Internet.
  • 25 % des entreprises indiquent vendre des produits et des services via ce canal.

🧏‍♂️ Présence en ligne pour les TPE PME : utile voire indispensable

A l’ère du numérique et en particulier dans le contexte de la crise sanitaire, les TPE PME sont conscients de la nécessité d’être présentes en ligne :

71 % des entreprises interrogées déclarent que leur présence sur internet est indispensable et essentielle pour leur activité, 29 % pensent que c’est utile mais 6% d’entre elles estiment qu’elles n’ont pas de moyen ni de temps pour mener cette démarche.

🧏‍♂️ Investissements et gains : un budget modeste compensé par du temps humain et un retour difficilement quantifiable

Les budgets pour la présence sur internet restent globalement très faibles.

Concernant le temps consacré pour gérer leur présence en ligne, près de la moitié des TPE et PME Autrement dit, plus une entreprise compte d'employés, plus la société est active sur Internet.

🧏‍♂️ Réseaux sociaux : une présence inévitable mais jugée peu rentable

Bien que 74 % des entreprises soient présentes sur les réseaux sociaux, elles ne considèrent pas le temps investi sur les réseaux sociaux comme « rentable » pour leur entreprise ou ne savent pas l’évaluer.

Le top 3 des réseaux sociaux les plus utilisés par les TPE PME en France :

  • Facebook à 87 % ;
  • LinkedIn à 53 % ;
  • Et Instagram à 55 %.

Les pratiques sont assez liées à la taille :

  • 88 % des micro-entreprises sont sur Facebook contre 78 % des PME
  • 51 % des micro-entreprises sont sur LinkedIn contre 80 % des PME
  • 56% des micro-entreprises sont sur Instagram contre 45% des TPE et 43% des PME

🙇‍♂️ Développement commercial : 1/3 des répondants ne mène aucune action pour développer ses ventes

Pour développer leurs ventes et garder le contact avec les clients, les entreprises utilisent :

  • Le formulaire de contact à 49 % ;
  • L’email à 30 % ;
  • Les lettres d'information à 24 % ;
  • Les modules de réservation prise de rendez-vous en ligne à 20 % ;
  • Et les codes promo à 12 %.

Toutefois, 26 % des entreprises déclarent ne pas mener d'actions de développement commercial via leur site Internet.

 

Contactez-moi !

Ced-Web est un studio de communication web et print en Essonne.
Discutons de vos besoins et de la façon dont nos solutions peuvent vous aider.

Un conseil, c'est gratuit !
Ce qui coûte le plus cher ce sont les erreurs.

19 rue de l'Amiral Mouchez
91320 Wissous France

AppelAppelAppelAppel

UN PROJET ! ET SI ON EN PARLAIT ?

Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide

 

CED-WEB deviens,
Cédric Verjat CED-WEB

logo CV baseLine